LA QUETE DU DRAGON

Esotérisme-Occultisme-Sciences paralleles-Astroarchéologie-Mystères-Nécromantie(L.I.V)-Arts Martiaux-Arts Divinatoires-Alchimie-Mécanique Quantique
 
AccueilBIENVENUEFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Traducteur Français Anglais

Partagez | 
 

 les PENITENTS des MEES (Alpes / France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 13:51

La Légende des Pénitents

Les rochers des Mées, par leur forme et leur alignement, n'ont pas manqué d'intriguer, de fasciner nos ancêtres qui trouvaient toujours une signification divine, voire satanique ou magique à tout ce qui était extraordinaire, à tout ce qu'ils ne pouvaient expliquer.

Des légendes ont dû naître, puis se transformer, se multiplier au gré de la transmission orale.
"D'étranges fables de métamorphose d'homme en pierre sont encore contées à la veillée par les paysans dont certains n'aiment guère passer, la nuit, dans le voisinage des Mées"

nous affirme encore Marcel Brion en 1958. Les mythes ont la vie dure !... Mais quelle est donc l'origine de ces pénitents ?
d'après une gravure sur bois de Pierre Laroche

La plus ancienne référence que nous ayons trouvé à ce jour, où les rochers portent le nom de "Pénitents" date de 1890 et les auteurs en sont Paul Arène et Albert Tournier:
"Voici Les Mées avec son étourdissante procession de moines pétrifiés"

En 1896, le Dictionnaire Géographique de France mentionne:
"Aussi dans la région ces rochers sont-ils connus sous le nom populaire de Pénitents des Mées"

En 1897, Eugène Plauchud publiait "Les Pénitents dei Mès" en provençal, avec traduction française. Cette histoire allait devenir la "véritable" légende, bien que de nombreuses autres versions aient été écrites. Nous en avons recensé 23, dont douze au moins ont un large fond commun avec la légende de de Plauchud, que voici:
Cela se passait au temps où les Sarrasins envahissaient notre pays. Ils s'étaient installés dans les collines à Peirempi entre Buech et Jabron et faisaient régner la terreur aux environs.

Quelques seigneurs du voisinage dont Bevons de Noyers et Rimbaud des Mées décidèrent d'attaquer le camp des Sarrasins. Ce qui fut fait par une nuit sans lune. La surprise et la détermination des seigneurs eurent raison des envahisseurs après une lutte courte mais intense.

Au matin, après avoir nettoyé la place, chassé ou passé au fil de l'épée les ennemis, ils entrèrent dans le château. Quel ne fut pas leur étonnement lorsqu'ils trouvèrent dans une grande chambre : sept belles mauresques, effrayées qui demandaient grâce. Après consultation, il fut décidé que ce serait Rimbaud des Mées qui se chargerait de les expédier par radeau sur la Durance jusqu'en Arles où les autorités décideraient de leur sort.

Chacun rentra chez soi. Rimbaud avec sept captives s'en retournait aux Mées. Chemin faisant le sang bouillant du guerrier raviva en lui des passions bien humaines et les grands yeux noirs et tristes des belles mauresques firent le reste.

Prétextant d'une Durance un peu trop grosse, qu'il était dangereux de s'embarquer, il repoussa le départ de quelques jours, et enferma les prisonnières dans sa vaste demeure entre Dabisse et Oraison. Ce qui s'est passé dans cette maison, personne ne le saura jamais. Rimbaud, habituellement toujours parti pour la chasse ou en vadrouille, ne quittait plus la maison.

Le long des chemins, à la fontaine, au four comme au lavoir, on ne parlait que du Rimbaud enfermé avec ses sarrasines. Le scandale que l'histoire commençait à faire dans le pays, décida le prieur de Paillerols à parler à Rimbaud. Ce dernier ne voulut rien entendre et le renvoya sans ménagement.

Ce pauvre Rimbaud commençait à avoir toute la gente féminine contre lui ; elle ne comprenait pas ce qu'il pouvait bien trouver à ces femmes sauvages à la peau presque noire. Il décida une nuit de ramener ses mauresques dans son château des Mées. Cela le laissa tranquille quelques jours, le temps de s'apercevoir du changement ce qui ne tarda pas à se produire.

La situation devint grave. Les femmes ne passaient plus devant le château sans se signer, et les réflexions allaient bon train. Le prieur de Paillerols revint à la charge, amenant cette fois, avec lui son collègue prieur de Saint-Michel. Rimbaud exaspéré leur répondit qu'ils feraient bien mieux d'aller chanter les vêpres et les mâtines plutôt que de s'occuper des affaires du château.

Pour le coup, le prieur de Paillerols faillit s'étouffer de colère et brandit l'arme de l'excommunication. Rimbaud eût bien envie d'envoyer tous ces religieux dans la Durance, mais il se ravisa, comprit qu'il s'attaquait à plus fort que lui et qu'il n'arriverait plus à rien avec son peuple s'il continuait dans cette voie. Malgré sa peine, car il s'était attaché à ses mauresques, il céda.

Le prieur, afin d'humilier Rimbaud et pour prendre à témoin toute la population, décida que le dimanche suivant, les sarrasines seraient conduites à la Durance devant tout le pays rassemblé.

Le jour dit, tout le monde était en bordure du chemin et faisait une haie. Les moines de Paillerols et de Saint-Michel étaient un peu plus haut le long de la colline. Le portail du château s'ouvrit, les sept mauresques dans leurs vêtements scintillants, la démarche fière, sortirent.

Personne ne respirait plus, on entendit même comme de profonds murmures d'admiration. Chez les moines, les cœurs battaient sous les scapulaires, leurs yeux étincelaient. Qu'allait-il arriver ? De l'autre côté de la Durance le grand Saint-Donat, l'ermite de Lure, surveillait ses ouailles et comprit ce qui allait se passer.

Pour préserver du péché les moines, il les pétrifia tous sur place dans leur robe de bure. Le prieur a conservé sur sa poitrine sa croix de bois que l'on peut voir encore aujourd'hui accochée au rocher…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par TULL FORIX le Jeu 17 Mar - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 14:00

Maintenant une autre version par Jean Pierre PETIT...

ROCHERS ET MYSTÈRES
Parmi les secrets que recèlent ces rochers, le plus énigmatique réside dans l'origine de deux morceaux de bois, que l'on appelle couramment "la croix des rochers". Ces deux morceaux de bois sont coincés dans une anfractuosité de la paroi, à une centaine de mètres de hauteur et à environ trente six mètres du sommet. Cet endroit est complètement inaccessible sans moyens sophistiqués. Déjà en 1636, c'est la plus ancienne mention que nous avons, Simon BARTEL signalait leur présence et leur mystère: "on ne comprend pas comment une force humaine ou une technique aurait pu la mettre en place dans un rocher aussi abrupt"

Jean-Jacques ESMIEU, presque deux cents ans plus tard est également intrigué par ce "monument singulier" comme il l'écrit, "on voit avec un sentiment d'étonnement mêlé d'effroi deux pièces de bois placées en sautoir et fixées au rocher par leurs extrémités. On remarque pourtant entr'elles une distance d'environ cinq décimètres." (2) Son explication est que ces pièces de bois ont été déposées là lorsque le sol affleurait cette cavité. Puis les eaux de ruissellement et celle de la Durance dégagent les rochers. Hypothèse peu probable en raison des milliers d'années nécessaire à ce dégagement.

Une légende veut que ce soit là, la croix du prieur des moines de Paillerols, restée sur sa poitrine lors de la pétrification de tous ces moines pêcheurs.... Certains voient en ce "monument" un symbole religieux, car de nombreuses croix sont sur des sommets ou en des sites remarquables. Mais si des hommes avaient voulu placer ce signe chrétien, n'auraient ils pas posé une vraie croix, avec deux morceaux de bois correctement assemblés et scellés??..

"En vain on a essayé depuis longtemps de faire détacher ces pièces en y tirant des milliers de coups de fusils à balles pour pouvoir connaître la nature du bois dont elle sont formées, jamais on n'a pu les abattre ( ... ) Ce qui surprend encore dans cette espèce de phénomène, c'est que ces pièces de bois aient pu résister pendant tant de siècles aux vers et à l'intempérie des saisons. Quelle est donc la nature de ce bois inaltérable et incorruptible, ou quel enduit a t on employé pour le rendre tel? "




Pourquoi ces bois sont-ils là haut? Quels hommes les ont placés? Sont-ils les restes d'une construction plus importante? Existait-il antérieurement une vire rocheuse permettant un accès plus aisé?

Depuis plusieurs siècles toutes ces questions sont sur les lèvres des Méens. Certains ont éprouvé un réel désir d'éclaircir le mystère, tel Yves THELENE conseiller municipal et correspondant local du journal "Le Provençal". Aussi, en cet été 1968, quand il lit dans son quotidien qu'une équipe d'alpinistes évolue dans les gorges du Verdon et a même vaincu la paroi du Grand Due, il entrevoit là une possibilité de répondre à certaines questions. Il connait, là bas, à Castellane, "un bon collègue" forestier Camille RAPHEL, une force de la nature qui n'ignore rien de ce qui se passe dans le Verdon, qui participe à toutes les expéditions, à tous les sauvetages. Il le contacte, lui décrit la croix dans les rochers et lui demande d'en parler aux alpinistes. Si vous demandez de parler à Camille RAPHEL (le conteur du Verdon) il s'en acquittera avec plaisir. Sa réponse est positive: "Pas de problème, je te les envoie!... "

Le Dimanche 25 août 1968, par une chaleur caniculaire, Yves THELENE voit arriver dans son jardin une voiture Volkswagen "Coccinelle" décapotable remplie de sacs, de cordes, de piolets et quatre ou cinq jeunes gens pleins de vie et de santé. Après des explications rapides, Patrick CORDIER et Claude DECK sont tout de suite enthousiasmés. Ils partent sur les rochers pour voir le site. Lothar MOCH, assuré par Patrick CORDIER descend en rappel dans la gorge proche de la croix. Mais le poudingue offre de mauvaises prises, il est peu propice à la fixation solide de pitons. Il ne peut pas aller très loin. Le temps leur manque pour s'approcher davantage, ils doivent rentrer à Paris. Cependant l'équipe a étudié les lieux, les possibilités et promet de revenir avec le matériel nécessaire dès que possible. Ces jeunes alpinistes étant pratiquement tous étudiants, c'est lors des vacances de Toussaint qu'ils fixent leur rendez-vous aux Mées: "Nous reviendrons et atteindrons la croix" telle est la conclusion de Patrick CORDIER.
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 14:02

Ils n'étaient pas les seuls à s'intéresser à ces rochers... Le dimanche 27 octobre 1968, Jean-Pierre PETIT, Maurice PARODI, Michel ANSELME, Yves GUIARD, Daniel FAUDRY, Robert LAGIER et Madame PETIT, tous du Club Alpin d'Aix en Provence sont pris à leur tour de l'envie d'atteindre la croix. Yves THELENE leur rend visite. Jean-Pierre PETIT descend en rappel depuis le sommet du rocher, à la verticale de la croix. Il ne peut s'en approcher qu'à quelques deux ou trois mètres, le rocher faisant surplomb au dessus de l'anfractuosité. Il se contente de l'observer précisément. Revenus de leur expédition, le soir, les alpinistes, Yves THELENE et quelques méens se retrouvent au café "Casino". Jean Pierre PETIT commente, schéma à l'appui, (sur un bloc publicitaire MAZDA emprunté au bar) ses observations. "La croix est protégée du vent et de la pluie. Elle a l'air très ancienne, le bois doit être archi sec. Il est perforé de très nombreux trous de balles. Ce ne sont pas des planches. Ce ne sont pas des racines... " (4) Voilà donc les quelques impressions de celui qui a vu la croix de très près. C'est un premier pas vers des éclaircissements. Cette équipe pense aussi revenir prochainement pour toucher la croix.

La semaine suivante, c'est la Toussaint, et l'équipe de Patrick CORDIER revient pour "percer le secret de la croix des Pénitents ". (5) Les parisiens sont venus en nombre, il y a Patrick CORDIER, Patrice BODIN, Hélène BAILLIEU, Claude DECK, Sylvain JANTY, Sylvie CORDIER, tous jeunes alpinistes confirmés. Le Comité des Fêtes des Mées, prend en charge les frais d'hébergement de l'équipe, car il faut recevoir dignement ces aventuriers de l'impossible. Après avoir préalablement conçu les plans d'approche pendant la journée du vendredi ler novembre, le samedi 2 au matin ils sont à pied d'oeuvre. A neuf heures ils commencent la descente dans la gorge proche de la croix et lorsqu'ils atteignent son niveau, Patrick CORDIER crée en pitonnant une voie horizontale pour la rejoindre, tandis que Claude DECK, l'assure depuis la gorge, lui même assuré depuis le haut du rocher. Comme ils l'ont remarqué à leur première tentative, la nature de la roche ne se prête guère à ce genre de sport.

La préparation est longue et pénible, les pitons ne tenant pas toujours du premier coup. Des postes de radio portatifs permettent aux alpinistes de communiquer entre eux et également avec des personnes observant depuis le bas et qui les guident dans leur progression. A 11 heures ils sont obligés de se replier, car la pluie tombe et rend toute opération très dangereuse. Patrick CORDIER demande à Emile GIRAUD, le garagiste du boulevard des Tilleuls de lui forger des pitons plus longs pour un meilleur ancrage. La pluie s'interrompt, ils recommencent et continuent de placer des pitons. Dans l'après-midi, la pluie reprend. Il est alors décidé de renvoyer au lendemain matin la prochaine tentative.

Dimanche 3 novembre au matin l'équipe se met en place, Patrice BODIN dans la gorge assure Patrick CORDIER qui retrouve ses pitons et progresse lentement. A 11 heures, ça y est, Patrick CORDIER touche la croix. Il y a au pied des rochers une foule nombreuse massée le long de la route. Elle manifeste ses encouragements et son admiration à l'équipe par des applaudissements soutenus, des ovations. Par son poste de radio portatif, Patrick CORDIER relate à chaud et sur place la description de cette croix qu'il peut détailler, qu'il peut toucher: "Deux poutres en bois s'entrecroisant à quelques 70 cm du fond de la niche, elles semblent reposer à même la paroi dans la roche, l'extrémité des pieds est d'ailleurs en biseau d'une manière franche et nette. Ce sont deux tiges droites de 3 à 4 mètres de long paraissant avoir appartenu à de jeunes arbres. Criblées de balles et de trous d'insectes les deux branches de la croix sont travaillées par l'eau dans la partie tendre du bois dont il ne reste que de rares vestiges. L'un de ces segments semble avoir éclaté et d'ailleurs a une forme semi-cylindrique dans le sens de la longueur. Rien ne relie ces deux poutres qui n'ont, très probablement, pas été usinées. La niche minée par les infiltrations aqueuses présente quant à elle, une sorte de galerie surplombant une ancienne plateforme à l'horizontale des rochers et formée d'agglomérations très dures pouvant correspondre à une ancienne vire taillée dans la roche " .
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 14:12

Nous voudrions encore plus de détails, plus de précisions sur cette croix, nous voudrions percer son secret... Patrick CORDIER après un dernier regard quitte la croix en descendant en rappel jusqu'à la base du rocher où les curieux l'assaillent de questions. Puis toute la joyeuse équipe, les membres du Comité des Fêtes et quelques autres se retrouvent à l'hôtel BARRAS pour sabler le champagne et célébrer les vainqueurs de la croix.

En témoignage de cet exploit, Patrick CORDIER a ramené des photos et deux éclats prélevés sur ces morceaux de bois. Un pour lui-même et son équipe en souvenir et un autre qu'il offre à Yves THELENE. Ce dernier mesure 20 cm de longueur sur environ 2 cm de largeur, il est extrêmement léger (8,37 g). Malgré sa petite taille, il comporte quelques trous faits par des plombs de chasse dont certains sont encore prisonniers du bois. Un menuisier local en l'observant a dit : " C'est probablement du mélèze " et Yves THELENE pense plutôt, que ce pourrait être du cade...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En novembre 1968, la presse avait annoncé à l'avance l'expédition, puis largement relaté les péripéties de la progression vers la croix.

En juin 1994, cela était nettement plus discret, un simple petit article quelques jours après l'expédition, puis, plus jamais rien.

Avant cette expédition, dont on attendait des révélations, on pensait qu'en allant voir de tout près ce "singulier monument", on trouverait des indices, des explications... Mais non, rien de tangible ne permet d'éluder cette énigme. Peut être qu'un jour, si l'échantillon de bois est suffisant pour être soumis à des analyses précises, l'âge de cet arbre pourra être connu, mais les questions sur sa mise en place, sa fonction demeureront. Et comme depuis des siècles, les gens des Mées et ceux qui viendront au pied de ces rochers, en voyant là haut ces morceaux de bois, continueront de parler, de chercher, d'imaginer, de rêver... "La plus belle chose que nous puissions éprouver, c'est le mystère des choses"

Le 10 juin 1994, les techniques, le matériel d'escalade ayant considérablement évolués, d'autres grimpeurs, dont Jean Pierre PETIT, se rendent assez rapidement et discrètement près de la croix, l'observent, la photographient, en prélèvent des échantillons... Mais aucune précision, rapport, conclusion, nous est parvenu de cette expédition et c'est fort regrettable. L'énigme subsiste entière.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

source-net web-
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 15:43

Théorie (vision) personnelle:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la cavité à été bouchée il y a longtemps évidemment !
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
selenite

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 64
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 21:53

Oups, je viens de poster mon précédent message avant de lire celui-ci qui le confirme.
Tull, tu ne serais un peu extra-terrestre pour arriver à connaitre tant de chose..... Ou, alors, tu as de profonds contacts avec des êtres d'autres mondes..
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 6 Sep - 22:21

Tu connais le nom de CELUI qui "m'inspire" (en fait il y en a 2, mais l'Un travaille pour l'AUTRE).

Cet endroit n'est pas loin de Marseille et j'y suis allé (j'ai même grimpé sur l'un d'entre eux et d'ailleurs il m'est arrivé une aventure...).

En fait toutes les bases "intra-terrestres" ont le même schéma de fonctionnement, celle ci ressemble à celles qui se trouvent dans la Cordillère des Andes et etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
dan

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 56
Localisation : haute-savoie
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Sam 14 Fév - 22:36

je ne m'y suis jamais arrêté pour "sentir" le lieu mais mon intuition rejoint Tull...il s'y passe quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Jeu 17 Mar - 13:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

j'ai grimpé sur celui là (suivre la flèche rouge),je n'ai pas pu aller jusqu'au sommet car "quelque chose" m'a envoyé une roche qui a dégringolé du sommet sur moi,je l'ai évité de justesse et je suis redescendu!
il y a des trous d'aérations dans les parois des pénitents et on sent de l'air entrer et sortir comme si à l'intérieur c'était vide.

J'ai aussi remarqué qu'il n'y avait pas d'insectes (c'était en été),pas de mouches pas de fourmis et pas d'oiseaux non plus et ma copine de l'époque qui m'avait accompagné et qui était resté en bas m'a dit,quand je suis redescendu,qu'elle avait entendu ma voix qui lui disait de venir alors que je n'avais rien dit!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Dim 20 Mar - 0:41

Quelque chose qui t'as envoyé une pierre ? Tu as été trop curieux sans doute. Et si il n'y avait même pas une mouche... Très bizarre et la voix aussi scratch

Je n'avais jamais entendu parler de ça avant de lire ton article par contre oui cela m'a tout de suite fait pensé à ce qu'il y a dans la cordillère des Andes..

En tout cas c'est très intriguant et ça donne envie d'aller voir... Même si j'ai une voix dans ma tête qui me dit que c'est pas une bonne idée Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Dim 20 Mar - 13:41

j'y suis jamais retourné depuis...faut une bagnole!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
dan

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 56
Localisation : haute-savoie
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mar 25 Oct - 16:33

La première fois que j'ai vu " les Mées " ma compagne et moi avont vraiment senti des présences en ce lieu ! d'ailleurs certains rochers ressemblent étrangement à de grands personnages encapuchonnés.
Revenir en haut Aller en bas
dan

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 56
Localisation : haute-savoie
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mar 25 Oct - 17:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mar 25 Oct - 23:22

c'est pas tant à quoi ressemblent les rochers mais plutôt à leur composition qu'il faut se poser des questions,c'est un agglomérat surement artificiel de plusieurs types de minéraux et tous sont creux à l'intérieur,il y a des trous qui font mines de prises d'aérations et l'on y sent un courant d'air à l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
dan

avatar

Nombre de messages : 456
Age : 56
Localisation : haute-savoie
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mer 26 Oct - 11:53

tu as effectivement raison ! il faudrait pour celà que je me rende sur le lieu pour mieux voir ces rochers !
Ce sera ma prochaine excursion !
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mer 26 Oct - 18:12

pour être tranquille,vaut mieux aller vers les derniers (en partant du village)
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Jeu 28 Juin - 17:47

les Mées vue aérienne:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mon passage:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

jet de pierre du sommet jusqu'à l'endroit ou je me suis donc arrêté!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
rosainis

avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Lun 2 Juil - 12:20

Un peu loin pour moi aussi..mais à suivre Wink
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Lun 23 Sep - 13:30

je suis retourné au Mées et je suis remonté dessus non sans mal mais ça n'était pas le même que l'autre fois car pas retrouvé mon chemin,cependant la dernière fois les portable appareil photo et vidéo n'existaient pas,cette fois j'en ai pris pleins et l'on vois de près que la roche est un assemblage artificiel de diverses pierres de formes sphériques,la caverne aussi n'est pas naturelle car les parois sont trop lisses et les arches courbées trop parfaites...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Lun 23 Sep - 13:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=2940&u=11507260][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
rosainis

avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mar 24 Sep - 0:49

En effet, on dirait de grands amas de dépot de pierres, caillasses..mais un peu imposants en tout cas...de haut, on croirait lire des lettres...et tes suppositions donc?
Ca n'était pas non plus ici les voix que tu entendais?
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mer 25 Sep - 9:43

non justement les plus grosses pierres ne doivent pas dépasser 25 kgs et avec le temps le sol est jonché des pierres qui se sont détachés du matériau qui les tient entre elles,il y a des éboulis de 5 variantes de pierres différentes,j'en ai ramassé quelques unes,ce qui montre bien que cet endroit n'est pas naturel au niveau géologique et que les Mées sont creux.
c'était ma copine de l'époque qui avait entendu ma voix alors que je ne l'avais pas appelé.

ancienne création extra terrestre,d'ailleurs les Mées ne sont pas loin du plateau de Valensole ou il y eut plusieurs apparitions d'OVNI et même une rencontre du 3èm type avec un paysan du coin il y a une quarantaine d'année,de plus 8 villes des hautes Alpes et Alpes Maritimes forment les étoiles de la constellation d'Orion (sujet présent sur le forum)
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
rosainis

avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mer 25 Sep - 11:35

J'irai voir Wink
mais quel but de cette création qui semble justement s'ébouler?
Revenir en haut Aller en bas
rosainis

avatar

Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Mer 25 Sep - 21:35

Je viens de regarder sur google earth..ce qui m'intrigue..il semblerait (sous réserve car ne pouvant m'y trouver réellement) que toutes les pointes semblent à la même hauteur..que la roche semble comme coupée, presque lisse..du moins de ce que j'ai vu.. et que l'autre face de la montagne est "normale" de très haut, on croirait qu'il s'agissait des sommets et que la montagne a été coupée est basculée sur le coté..quelle drôle d'idée..
Revenir en haut Aller en bas
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4809
Age : 53
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   Jeu 26 Sep - 11:02

pour voir de près regarde mes photos,effectivement c'est assez lisse et très dur à escalader.

ben comme tu peux le voir au début de ce sujet,j'ai fais le dessin d'une base alien sous terraine
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les PENITENTS des MEES (Alpes / France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les PENITENTS des MEES (Alpes / France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Volucella zonaria] Diptère des Alpes-Maritimes
» La vague française de 1954: 3 OCTOBRE 1954, MONTGENEVRE, HAUTES-ALPES
» Grenouilles dans les Alpes Françaises
» le passage des Alpes
» Alpes du Mt Boussuivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA QUETE DU DRAGON :: FORUM GENERAL :: SCIENCES et CONNAISSANCES UNIVERSELLES :: ENIGMES et MYSTERES-
Sauter vers: