LA QUETE DU DRAGON

Esotérisme-Occultisme-Sciences paralleles-Astroarchéologie-Mystères-Nécromantie(L.I.V)-Arts Martiaux-Arts Divinatoires-Alchimie-Mécanique Quantique
 
AccueilBIENVENUEFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Sujets similaires
Derniers sujets
» La métamatière et le peuple
Mar 19 Sep - 8:42 par Claude De Bortoli

» La métamatière et le Roi de la Terre
Ven 15 Sep - 13:01 par HC79

» La métamatière, les élites et les gouvernants
Ven 4 Nov - 8:55 par Claude De Bortoli

» BLABLABLA
Mer 6 Avr - 17:21 par TULL FORIX

» FLAT EARTH THEORY
Dim 3 Avr - 2:41 par TULL FORIX

» STAR WARS
Dim 20 Sep - 3:32 par TULL FORIX

» NATURAL BEAUTY - TERRE AIR EAU ET FEU - ALL PICS BY TULL
Sam 11 Avr - 21:04 par TULL FORIX

» ANOMALIES SUR MARS - suite...
Mar 4 Nov - 20:26 par TULL FORIX

» le PECH du BUGARACH
Mar 4 Nov - 2:33 par rosainis

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier
Traducteur Français Anglais

Partagez | 
 

 C.HAPGOOD et le mystère des cartes anciennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4808
Age : 52
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: C.HAPGOOD et le mystère des cartes anciennes   Dim 28 Déc - 17:02

Les cartographes de l'âge glaciaire

Je suis, depuis longtemps, intrigué par les cartes très anciennes et très précises étudiées par Charles H. Hapgood dans " Les cartes des anciens rois des mers, preuves de l'existence d'une civilisation avancée à l'époque glaciaire.". Une de ces cartes englobe pratiquement la Terre entière: c'est la carte ayant appartenu, au début du XVIe siècle, à l'amiral turc Re'is. Hapgood a montré que la carte originale a été dessinée par méthode trigonométrique suivant le principe d'une projection polaire centrée sur la région d'Assouan. Le pôle de cette projection se trouvait exactement à l'intersection du tropique du Cancer et du méridien d'Alexandrie. Sur la carte qui suit, ce pôle est désigné par la lettre X (dans la suite de l'exposé, j'appellerai ce pôle le "point X"). J'ai alors posé les hypothèses de travail suivantes:

* Les "anciens rois des mers" utilisaient des balises géodésiques qui n'étaient pas disposées de manière aléatoire par rapport au point X.
* Ces balises, qui étaient également des observatoires astronomiques, sont devenues les noyaux de sites sacrés dont les traditions ont gardé le souvenir. Il doit donc être possible de localiser ces balises en recherchant des lieux sacrés dont la grande antiquité et le symbolisme cosmique (ou la vocation astronomique) sont avérés ou probables.
*

Il faut rappeler ici que les anciens repéraient souvent un lieu en observant la culmination zénithale d'une étoile connue et relativement brillante. La déclinaison d'une étoile étant affectée par la précession (et, dans une mesure moindre, par son mouvement propre), il est possible de déterminer la date de construction d'une balise répondant à ce critère.

Ces hypothèses m'ont permis de mettre en évidence, à l'aide des cartes qui suivent, un shéma planétaire étonnant.
La première carte est établie suivant le principe d'une projection de Mercator, la deuxième résulte d'une projection stéréographique centrée sur le point X (intersection du méridien d'Alexandrie et du tropique du Cancer). J'ai tracé, à partir de ce point, des circonférences dont les rayons valent 36, 72 (2x36), 108 (3x36) et 144 (4x36) degrés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous constatons que:

* Les sites mégalithiques de Stonehenge (Grande Bretagne) et de Carnac (France) se trouvent sur le premier cercle. Le site de Mohenjo-Daro (Pakistan) se trouve également sur ce premier cercle.
* L'antique observatoire chinois de Gaocheng (région de Luoyang) et le site d'Angkor Vat (Cambodge) se trouvent sur le deuxième.
* Le remarquable observatoire solaire de Chaco Canyon (USA, Nouveau-Mexique), les cités mayas d'Uxmal (Mexique), de Tikal (Guatémala) et de Copan (Honduras) ainsi que les sites péruviens de Nazca et de Machu Picchu, apparaissent sur le troisième.
* L'Ile de Pâques (Chili-Océan Pacifique), est traversée par le quatrième.

Cet ordre peut évidemment être interverti si on prend comme pôle l'antipode du point X. Cet antipode Y est situé dans les Iles Australes (Polynésie Française), sur le tropique du Capricorne, à proximité de l'île de Raïvavae, là où ont été decouvertes des statues qui ressemblent à celles de l'Ile de Pâques.
Vous pouvez calculer la distance angulaire séparant le point X de chacun de ces sites à l'aide d'un programme VBScript si vous utilisez le navigateur Microsoft Explorer (3 ou ultérieur)


Autrement dit, on peut associer à chacun de ces huit sites une étoile facilement repérable dont la déclinaison était égale, en 9650 avant J-C, à la latitude du lieu en question.

* Un observateur situé à Carnac pouvait donc, à cette époque, contempler le passage au zénith d'Alpha Serpentis (Unukalhai).
* A Stonehenge, l'étoile était Alpha Bootis (Arcturus).
* A Mohenjo-Daro, eta Pegasi (Matar) culminait au zénith.
* Sur le site d'Angkor Vat, c'est Alpha Virginis (Spica) qui passait au zénith.
* A Gaocheng , on observait la culmination, au zénith, d'Alpha Ursae Majoris (Dubhe)
* A Chaco Canyon, l'étoile était Gamma Ursae Majoris (Phecda)
* A Uxmal, Tikal et Copan, on pouvait observer respectivement Alpha Scorpii (Antares) , Delta Sagittarii (Kaus Media) et Dzeta Sagittarii (Ascella) dans les mêmes conditions.
* Un astronome se trouvant à Machu Picchu pouvait admirer Alpha Piscis Austrini (Fomalhaut) au zénith.
* A Nazca, c'est Alpha Pavonis qui culminait à la verticale de l'observateur.
* Dans l'Ile de Paques, on contemplait la culmination zénithale d'Alpha Hydrae (Alphard).

Sur les schémas, j'ai représenté en mauve, pour chaque site, un tronçon du parallèle le long duquel on observe la culmination zénithale de l'étoile indiquée ainsi que la latitude de ce parallèle(c'est également, à quelques minutes d'arc près, la déclinaison de l'étoile).
On pourrait ajouter à cette liste les phénomènes observés sur le site de l'observatoire mésolithique de Nabta. Je ne possède pas les coordonnées exactes de cette structure mégalithique. J'ai cependant tenté une détermination approximative à partir des informations publiées en mai 98 sur internet. Ce site serait situé à un latitude proche de 22,5° nord, à un ou deux degrés au sud du point X (la latitude du tropique du Cancer était proche, en -9650, de 24°) . Cela signifie que l'étoile Alpha2 Librae ( Zuben Elgenubi ) y culminait au zénith en -9650. La déclinaison de cette étoile valait en effet, à cette époque, 22° 19'. De plus, un observateur situé à Nabta observait, à cette époque, le lever héliaque d' Alpha2 Librae au environs du solstice d'été. Zuben Elgenubi jouait donc le rôle qui serait dévolu à Sirius 7000 ans plus tard (vous pouvez vérifier cela à l'aide du programme VBscript disponible sur la page d'accueil).

Quatre alignements extraordinaires
Règle générale : tous les alignements qui suivent sont dessinés à partir d' une paire ou de deux paires de points-antipodes présents sur les schémas précédents.

*
Les grands cercles passant par le point X (ou son antipode Y) et se dirigeant vers Stonehenge et Chaco-Canyon sont très proches
. L'angle entre ces deux grands cercles vaut, en effet, 0, 97 degré.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4808
Age : 52
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: C.HAPGOOD et le mystère des cartes anciennes   Dim 28 Déc - 17:14

#
Nazca est très proche de l'antipode d'Angkor-Vat
Il est donc possible de tracer un grand cercle Angkor-X-Nazca-Y. L'alignement obtenu présente une particularité intéressante : il est perpendiculaire à un autre alignement étudié ci-dessous.

Schéma de l'alignement

#
Angkor-Vat, Gaocheng et Uxmal sont pratiquement sur le même grand cercle
L'angle entre les deux grands cercles Angkor-Gaocheng et Angkor-Uxmal est égal à 1, 61°. Ces deux cercles se croisent à l'exact antipode d'Angkor-Vat, 185 Km (1, 67°) au nord-ouest des géoglyphes de Nazca. Il est probable que les arcs de grand cercle Angkor-Gaocheng et Nazca-Uxmal ont été dessinés séparément, à angle droit avec l'axe Angkor-X-Nazca. Nazca se trouvant presqu'à l'antipode d'Angkor-Vat, les deux grands cercles ainsi esquissés devaient, en principe, être très proches l'un de l'autre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les schémas suivants représentent l'ensemble des alignements
Projection azimutale équidistante.
Pôle X : 24° nord ; 30° est

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Des projections azimuthales équidistantes centrées sur Angkor et Nazca nous montrent que les deux grands alignements se coupent à angle droit
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
TULL FORIX
fondateur
avatar

Nombre de messages : 4808
Age : 52
Localisation : FR MARS
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: C.HAPGOOD et le mystère des cartes anciennes   Dim 28 Déc - 17:24

Mohenjo-Daro se trouve presqu'à l'antipode de l'Ile de Pâques
Cet antipode est situé à 2. 217° de Mohenjo-Daro (M-D), dans la vallée de l'Indus. Nous avons donc deux couples d'antipodes, Angkor-Nazca and Mohenjo-Pâques, qui peuvent se trouver sur le même grand cercle. Il faut remarquer que Gizeh (G) et Machu-Picchu (M-P) se trouvent sur le même cercle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

*

Un contrôle simple montrant la précision de cet alignement:
Ile de Pâques ==> Nazca : 34, 1718°
Nazca ==> Mohenjo-Daro : 143, 6300°
Mohenjo-Daro ==> Angkor-Vat : 36, 0712°
Angkor-Vat ==> Ile de Pâques : 146, 1099°

SOMME = 359, 9829° (écart = 0, 0171° = 1, 026 minute d'arc)

------------------------------------------------------------

De plus, il est possible que le Nombre d'or joue un rôle dans ces alignements.

Ux-X-Na = 39, 8822°
CC-X-Na = 63, 2466°
63, 2466 / 39, 8822 = 1, 586
1, 586 = phi - 0, 032


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Finalement, nous pouvons constater que toutes les distances angulaires sont des MULTIPLES DE 12° (erreur moyenne = 1, 12°).
Coordonnées:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A propos d'Uxmal et du Scorpion
Il faut savoir qu'Antares (alpha Scorpii) a atteint sa déclinaison maximale aux environs de -9500. Par conséquent, pour un observateur situé à Uxmal, la distance zénithale (à la culmination) de cette étoile est restée inférieure à 0, 5° entre -10250 et -8600. Ce phénomène explique peut-être le fait que le Scorpion est la seule constellation "chaldéenne" présente dans le zodiaque maya. Le Scorpion aurait pu, en effet, faire partie du zodiaque du peuple de navigateurs dont je cherche à démontrer l'existence. Dans ce cas, l'extrême stabilité d'Antares aurait pu conférer un statut particulier aussi bien à l'astérisme qu'au site d'Uxmal.

CONCLUSIONS :
Tout comme les cartes étudiées par Charles H. Hapgood, la présence de ce réseau géodésique et symbolique semble montrer qu'une brillante civilisation a parcouru et cartographié le Monde durant le dixième millénaire avant l'ère chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://laquetedudragon.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C.HAPGOOD et le mystère des cartes anciennes   

Revenir en haut Aller en bas
 
C.HAPGOOD et le mystère des cartes anciennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mystère du diamant Hope résolu
» Mystère d'Iniquité
» Photo Mystère
» Accueillir le mystère
» debutante cartes- lithoterapie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA QUETE DU DRAGON :: FORUM GENERAL :: SCIENCES et CONNAISSANCES UNIVERSELLES :: ENIGMES et MYSTERES-
Sauter vers: