LA QUETE DU DRAGON

Esotérisme-Occultisme-Sciences paralleles-Astroarchéologie-Mystères-Nécromantie(L.I.V)-Arts Martiaux-Arts Divinatoires-Alchimie-Mécanique Quantique
 
AccueilBIENVENUEFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland


Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Traducteur Français Anglais

Partagez | 
 

 NECROMANCIE-Auto-Mutilation par SorciereGitane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: NECROMANCIE-Auto-Mutilation par SorciereGitane   Mer 15 Juil - 13:44

Alors suite à une conversation avec Kaëli j'ai
décidée de partager une forme de pratique que j'ai utilisée pendant
quelque années.
J'ai utilisée divers formes d'auto mutilation pour les raison qui suive.
Amener mon cerveau à un grand niveau de concentration.
Effectuer une sortie de corps durant un rituel.
Intimider une entité nuisible.
Attaquer.
Guérir.
Démontrer force et détermination.
Intégrer en mon âme les 4 éléments et être reconnu par eux.

Je vais définir un peut ces méthodes, le ressenti et certain aboutissement dans des postes à venir!


Kaeli dit;
merci d'avoir amorcé le sujet! tu sais que ca
m'intéresse ce genre de pratique, j'ai hâte de te lire. je me demande
juste si c'est possible de travailler pareil des douleurs physique ou
psychologique par exemple?

SorciereGitane dit;
Bien sur que si tu peu travailler des douleur psychologique!
Le cerveau est à la base de tous et la force qui diffère l'humain de bien
des espèce est justement les sentiments que nous avons!
De ce cas si tu extirpe, épurge le sentiment bobo en passant par le corps physique.
Étant dans le domaine médical tu sais que plusieurs maladie se développe à cause du stress.
Ici tu fais sortir le pue en appuyant à la base du bouton...
C'est comme si tu tue le virus de la maladie avant qu'elle ne ce propage.
Tu crève le jaune dans l'œuf avant de pété la coquille.

Faire preuve de bonne volonté

Je crois que c'est en partie la base de cette méthode de travail.
Le désir, le souhait, la demande etc...peut importe sa nature.
"Est-ce que tu le veux? Le veux tu vraiment mais vraiment!?"
Peut importe la raison de la démarche il faut que la détermination s'installe dans la pensée.
Il faut le -> je n'en peu plue ou-> il faut que sa ce règle au plus vite ou->sort d'ici toi!! etc...
En gros, Je Me Débarrasse De Cette Merde!!!!!
Ou, je veux me centrer sur un point TRÈS important et durant ce moment il n'y aura RIEN d'autre qui existera!!!


Intimider une entité nuisible.

Du
temps ou je me rendais physiquement chez une personne, pour faire sortir un ou des entités des lieux ou d'un corps physique, j'utilisais la méthode de la cire et du feu.
Avant de partir de chez moi je préparais le terrain en commencent par celle du feu.
(Revoir le poste sur le feu et la parti technique ou on met de l'huile sur les mains et les bras.)
Il faut bien frotter et frictionner pour que l'huile ce réchauffe et que le
sang ce réchauffe aussi d'une certaine manière. Le faire monté dans les
veines...
D'habitude je commence par centrer la paume de la main au dessus de la flamme que je fixe toujours et quand la chaleur devient durement intense je commence à lentement avancer mon avant bras intérieur jusqu'au coude. Il faut imaginer la chaleur du feu comme du courant qui entre en sois. L'énergie de l'élément feu.
Besoin de cette énergie et cette force alors je recommence à partir de la paume
mais avec la main plus près de la flamme et tolère plus longtemps. Jusqu'à ce que la douleur monte à la tête et travers le corps en un gros frissonnement (ou je ferme les yeux) et que la respiration ce fige ou on la retient pour pas tombé et c'est là que sa deviens comme noir (c'est durant cette période qu'il faut dire "je le veux, je peu etc...)
Ouvre les yeux en retirant la main avec une grande satisfaction ou pousser
plus loin en avançant le bras comme au début tous en ce disant que ce n'est rien.
Normalement j'ai un espèce de sourire démens sur le visage et rien ne pourrait ce mettre dans l'entrave de mon passage
Sa peut paraitre long ce que j'ai décri et pourtant c'est l'affaire de quelque minutes.

[size=18]Pour faire ce genre de poste il faut être dans un certain état d'esprit et j'avoue ne pas être très "Dark" ces temps si...en même temps ce que je vie est une autre forme de souffrance ....alors désoler si je met long à compléter!

Méthode avec la cire

Je reprend encore l'exemple qui est de faire sortir une entité d'un lieu
mais cette méthode tous comme les autre peut servir pour les douleurs
psychologique ou pour l'obtention d'un souhait/désir ou pour encore une
fois défier le feu pour l'intégrer etc...
Cette méthode, tous comme les autres d'ailleurs, peut aussi être utiliser au moment de parler avec un Démon.
Tu lui montre ta souffrance, tu lui montre ton mal, tu lui montre que tu t'en fou, tu lui fais sentir ta force, tu lui fais sentir ton énergie, tu lui fais sentir ta volonté...

D abord plus l'entité était gros et plus j'avais l'adrénaline dans le plafond.
Étant donner que j'ai commencée à me "monter" avec le feu avant cela fait
que je ne suis plus la maman ménagère. Je suis moi en entier. Là j'ai pas peur au contraire j'ai hâte de le prendre et de le confronter.
Suis sur excité à cette idée...
Là j'allume une bougie noir que je tiens dans ma mains gauche.
Une fois allumer je la transfère dans la droite.
Je commence à me déplacer (je garde cette partie qui est diviser en 444 pour moi)...
Je prend de bonne respiration.
1. pour rester concentrer.
2. pour canaliser l'énergie.
3. pour me calmer et me pomper en même temps...
Une fois que la flamme est longue cela veut dire 2 chose.
1. source d'énergie présente (plus besoin de sa maintenant)
2. Que pas mal de cire à commencé a fondre et qu'elle est chaude...
Je tend et je sort ce que j'appelle mon bras martyr.
Je commence à faire couler quelque goute de cire au milieu de la paume de
ma main. Pas trop à la fois pour commencer pour canaliser les pincements que sa fait.

Toujours garder les yeux ouvert pour bien voir ce qu'on s'inflige tous en gardant bien en tête le pourquoi on le fait et être en mesure de goûter chaque moment...
Je continu de la sorte à descendre doucement le long du bras et m'assure de bien saturer la partie ou il y a des veines au niveau du poignet.
Ensuite je descend tous le long de l'avant bras.
Je fait bouger ma main car la douleur dégage une forme d'énergie brute et on a l'impression que sa véhicule dans tous le corps.
Sa véhicule dans tous le corps.
C'est comme du courant électrique.
Je remet l'impact sur l'entité.
Durant ce procéder les genoux me plie tous seul, je grogne et sa devient presque jouissif et pire c'est mieux c'est...

Comme je porte des bagues il est arriver d'en mettre entre les doigts, le
temps que sa fige entre le fer et la peau sa garanti un pincement
direct au cœur...
Je remonte et redescend de sorte à avoir l'avant bras intérieur presque entièrement couvert et le fait de manière a ce que la cire à tous eu le temps de figer avant d'en remettre pour re canaliser la douleur...
Tous au long de cette machination je tourne cette douleur en rage. Parfois des larmes me coule sur le visage et ce ne son pas des larmes de tristesse...

Bon le mottons est enfin sorti, sa m'a pris gros pour vous partager cette partie de moi.....
J'ai tellement entrainer mon cerveau à ne plus avoir mal que cette méthode
ne me fais pratiquement plus rien. Suis passer par dessus...
[size=18]
Voici un vieux texte que j'ai retrouvé dans une section fermer d'un autre forum;

Pour me charger je place mon poignard au milieu de mon front durant mon
rituel de départ.(je le place sur ma tache de naissance qui descend de mes cheveux à mon né et elle fait 1 cm de large). Je pousse la pointe de ma lame dans mon 3e œil. Je la pousse jusqu'à sentir ma peau craquer sous la lame.(à retenir que ma peau est plus épaisse que la normal ne vous faite pas de gros bobo lol).
Jusqu'à ce que sa devienne tous noir dans ma tête. Jusqu'à ce que je ne sente plus mon corps car il flotte et ce torde de lui même . Alors je suis entière.

Donc durant le processus quand sa ce corse un peut je lui montre de quel bois je me chauffe. Si l'entité essai de me faire peur ou de me faire fuir je ne recule devant rien.
Alors je dit dans une autre langue "tu veut me faire mal? je m'en fout regarde!!"
Comme j'utilise des chandelles à ces moments précis elle est bien chaude.
Je laisse le sang bien descendre dans mon bras gauche. Je brasse bien ma main.
Je fait monté une concentration très forte à mon cerveau. À ce moment là je fait couler de la cire depuis la paume de ma main jusqu'au coude.
Une belle couche bien épaisse.
Pour une situation rapide je fait une petite incision au pouce et je l'enfonce dans un citron. Sa ces un "Rush" assuré.

Pourquoi??
Quand je souffre ma guide ce colle encore plus à moi alors mes protections sont en alertes. Les forces qui m'entoure se précipitent.
Ensuite je commande.
Et là vient jouer avec maman si tu en as envi !!!
C'est vite fait qu'ils s'occupe de sont cas hihihi!!

à retenir que ma concentration est tel que je n'ai ni brulures ni coupures mi à part le pouce.

Le couteau fait à la fois sortir ma propre souffrance et je fait entré les
force par lui. C'est une charge intermédiaire. Comme quand j'en avais parlé pour les couleurs des Shaytans. Ces en faisant sa que je les ai vue arrivés.

Alors ces un peut physique oui ces certain mais à mesure je me sens vidé de mon mal intérieur par le mal extérieur.
Ensuite je me sent amplifier. Ces extras ordinaire je flotte et je
suis fixer au plancher en même temps.

Ensuite sa monte et sa devient comme un engourdissement électrique et pétillant. Certain de ces force entre en moi et m'enveloppe on dirait. Sa dégage ces l'enfer.
Ces comme une grande puissance j'ai déjà fait pété des lumières (c'est arrivé seulement 2 fois car je les tien toute fermé maintenant) sinon elles vacillaient. (mais ces phénomène arrive aussi si je suis très fâcher). Les flammes des chandelles monte, boucane, pétille et durant le rituel d'après aussi.

La cire et les autres choses que j'ai pas dit(qui on rapport à mon vieux chaman et le froid extrême) sont plutôt physique oui surtout. Et ces nécessaire de faire plus et encore plus. Montré la bonne volonté et la douleur elle la ressentir plus. Ces difficile à expliquer pourquoi.

c'est l'adrénaline que s'en dégage. Moi j'appelle sa un "rush".
En faite mon âme quitte un peut mon corps à ce moment là. Comme si pu capable d'endurer elle sort de là


Aussi il y a plus que sa dans tous sa. L'adrénaline qui fait jaillir en quelque sorte mon esprit, dégage une sorte de flux et de celui si ils me reconnaissent et me sentent et me ressentent encore plus ou encore mieux si vous préférez.

Mon âme un peut sortie sa leur permet d'être mieux en contact avec elle et de la toucher. Sa me permet à moi de les touchés aussi d'une certaine manière.

Et à ce moment là sa permet à Lana de en quelque sorte entré dans mon corps et sa je pense que vous l'aviez tous denier hihihi!!

Elle le fait pour le protéger et elle le fait très bien car si un entité essais d'entré elle m'avise et je réintègre au complet d'un coup sec. Puis nous avons
des protections bien sur d'on entre autre une vielle femme édenté avec une fronde dans les mains.

En d'autre terme je suis à moiter dans mon corps alors très en contact avec les esprits et la terre à la fois. Et ci je fait cette procédure pour affronté ces certain que par moment je réintègre et CE je le fait avec une grande force.
Comme si mon propre corps n'étais plus assez grand pour moi.
Ces ce que j'appelle être "charger à bloque". J'essaierais d'expliquer le rôle
du corps dans tous sa sur un autre poste ok? Et aussi la concentration nécessaire.

Mais si j'ai juste envie d'entré en contact avec un entité(de façon plus personnel et approfondit car sinon je peut le faire juste en faisant la vaisselle ou en étant assis avec une chandelle ect...) que j'aime beaucoup et juste par plaisir ben j'utilise cette méthode avec le couteau et la concentration mais j'accentue dans ce sens précis. Sa me permet de rester dans l'état de décollage plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: des membres   Mer 15 Juil - 17:41

Inconnu a dit;
Dans ton dernier message SorcièreGitane ça ressemble peut-être à de l’automutilation mais en un sens ce ne l’est pas. À mon sens à moi c’est un aspect pour entrer en mode de méditation profond, certains ont besoin de cette méthode de souffrance pour se mettre en transe et faire ce qu’ils ont entrepris de faire.

L’automutilation en lui seul est une demande d’aide mais lors de rituel c’est bien plus un moyen de parvenir en un transe profond que tout autre chose.

Bien à toi!

SorciereGitane a dit;
C'est exactement sa!
Je ne me brule jamais et ne me coupe jamais tel est la concentration et puis sa me fait entrer en transe profonde.
Je n'en ai plus besoin pour le moment et pour dire la cire ne me fait plus rien.

Je me souviens que une fois quand un de mes fils, qui avait alors 15 ans, m'avait appeler au travail(que j'avais dans le temps) un entité l'avais égratigner sur le bras. Il paniquait.
J'avais un besoin rapide d'agir. J'ai pris un couteau et me suis ouvert le pouce de la main gauche dans la grosse partie de la chaire. J'ai ensuite couper un
citron en 2 puis j'ai écraser mon pouce dedans et fermer le citron dessus avec ma main droite. Sa été expéditif. Ensuite j'ai rincer puis j'ai mis une grosse pincer de poivre pour faire arrêter de saigner.


fif a dit;
Donc le fait de s'auto mutiler aide à la concentration?
ou est ce le fait d'ajouter son sang a un rituel qui fait qu'on le rend plus puisant?

Questions d'une néophyte en la matière, navrée si cela te dérange, c'est juste que j'aimerais comprendre (pas forcément faire).

SorciereGitane a dit;
Sa ne me dérange pas au contraire puis que le questionnement aide à tous nous faire avancer.
C'est très rare que j'ai utiliser de mon sang pour les rituels ou autre.
C'est passer par la douleur qu'y me permettait de augmenté mon niveau de concentration et puis d'entrer en une sorte de transe.
Voilà


Selenite a dit;
De nombreux rites chamaniques sont basés la dessus. Outre les rites de passages de l'enfant à l'adulte ou de celui qui veut entrer dans une tribu (l'ancien déjà mais excellent film "Un homme nommé cheval" en est une illustration); les épreuves pour devenir chaman et la danse du soleil (Wiwanyang Wacipi : la danse qui regarde vers le soleil) des lakotas.
La souffrance est une technique de transe ou gnose fort efficace et qui se retrouve dans maintes traditions.

fifi a dit;
Ok! merci pour ces précisions Very Happy !
Une question: N'y a t il pas d'autre moyens pour arriver a cette état?

Inconnu dit;
À ta demande Fifi, tu n’es pas obligée de te faire de l’automutilation pour arriver à cet état.
Une simple concentration de ta part suffit, il suffit de croire en ce que tu fait de par ton cœur et ton esprit tout en t’harmonisant avec l’énergie qui t’entoure (soit par méditation ou autre façon) ce qui te rendra dans un état que certains appel « être en transe ». Certains ont besoin de s’infliger de la douleur pour se rendre plus loin, je ne dis rien contre l’ayant déjà fait moi-même mais soit certaine que rien ne les y obligent…


fifi dit;
Merci pour ta réponse, je dois avouer que je suis un peu frileuse à l'idée de m'infliger de quelconque blessures, la vie s'en charge assez pour nous à mon sens. Je n'ai rien contre le fait que certains passent par là mais je ne m'en sent pas capable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NECROMANCIE-Auto-Mutilation par SorciereGitane   Mer 15 Juil - 17:53

Citation :
Inconnu dit;
À ta demande Fifi, tu n’es pas obligée de te faire de l’automutilation pour arriver à cet état.
Une
simple concentration de ta part suffit, il suffit de croire en ce que
tu fait de par ton cœur et ton esprit tout en t’harmonisant avec
l’énergie qui t’entoure (soit par méditation ou autre façon) ce qui te
rendra dans un état que certains appel « être en transe ». Certains ont
besoin de s’infliger de la douleur pour se rendre plus loin, je ne dis
rien contre l’ayant déjà fait moi-même mais soit certaine que rien ne
les y obligent…

Bien que je ne l'ai pas dis au moment ou ce déroulais la conversation de ce poste et bien je ne suis pas entièrement d'accord avec cette réponse...
Oui cet état de transe peut être atteint sens ce mutiler pour des travaux divers ou de simples méditations mais non quand c'est le cas d'effectuer certaine démarche en nécromancie...
Quand il s'agit de faire sortir un désincarner ou autre entité récalcitrante, tapageur et autre et bien désoler mais faire "Aum" et lancé du sel, dans tous les coins, ne suffit pas toujours...
Comme je le mentionne plus haut et bien après un moment ce n'est plus toujours nécessaire mais il m'est arriver depuis (ce texte date un peut hein) d'y avoir à nouveau recourt...

Bien @ vous!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NECROMANCIE-Auto-Mutilation par SorciereGitane   

Revenir en haut Aller en bas
 
NECROMANCIE-Auto-Mutilation par SorciereGitane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA QUETE DU DRAGON :: FORUM GENERAL :: LE BOUC CHAMAN :: NECROMANCIE et PRATIQUES OCCULTES-
Sauter vers: